• Le projet social

    Quelles sont les raisons d'être de l'EISE ?

    Hall de l'association

    Création de l'association

    Un projet au service du territoire

    Elle est née en 2001, suite à un travail mené par les élus de la Communauté de Communes du Pays de Mirepoix, afin d’offrir des services de qualités et de proximité alliant le versant social et économique aux 10 500 habitants de ce territoire rural.

     

    La structure emploi aujourd'hui une trentaine de personnes.

    L'équipe salariée présente dans les locaux de l'EISE

    Garantir une offre de service à la population du territoire du Pays de Mirepoix

    Axe 1 du projet social

    • Maison de services aux publics et centre de permanences
    • Relais emploi formation insertion
    • Accompagnement des bénéficiaires du RSA
    • Centre local d’information et de coordination gérontologique – CLIC
    • Service de soins infirmiers à domicile - SSIAD
    • Equipes spécialisée Alzheimer
    Espace attente du hall d'accueil

    Consolider et adapter des actions d'animation et de prévention

    Axe 2 du projet social

    • Contrat Local d'Accompagnement à la Scolarité – CLAS
    • Animations collectives familles
    • Lieu d’accueil enfants-parents - LAEP "La Petite Planète"
    Les petites mains de La Fabrique

    Mise en œuvre de la Fabrique d'Initiatives Citoyennes

    Axe 3 du projet social

    Notre ambition première sur cet axe se situe en défricheur d'espaces de citoyenneté. Ce projet ambitieux suppose d'alimenter des espaces de réflexions, de coopération, de solidarité et d'expressions ....

  • Nos valeurs

    La dignité humaine

    Reconnaître la dignité et la liberté de tout homme et de toute femme est l'attitude première des acteurs du centre social.

    L'accueil, l'écoute et le respect de chacun rendent possible le dialogue personnalisé ; le regard porté sur les autres se garde des préjugés moraux et culturels. La reconnaissance laïque de la pluralité des croyances évite le renvoi de chacun à sa conscience individuelle ou de repli identitaire. L'attention donnée aux qualités et aspirations de l'autre ouvre les chemins de convivialité, des progrès personnels et des coopérations réciproques.

    La solidarité

    Considérer les hommes et les femmes comme solidaires, c'est à dire comme étant capables de vivre ensemble en société est la conviction constante de notre centre social

    La progression de l'individualisme et la persistances des contractions sociales n'empêchent pas le centre social de penser que les hommes et les femmes se construisent comme personnes au travers de leurs rapports aux autres.

    les individus deviennent des acteurs solidaires lorsqu'ils s'engagent dans des rapports sociaux qu'ils contribuent à constituer, tels que les liens familiaux, les relations de voisinage, les convivialités, les rencontres interculturelles, les participations associatives, les engagements citoyens...

    échanger des savoir faire, entre dans des réseaux d'entraide, soutenir l'insertion sociale et économique des plus fragilisés, défendre les droits des personnes à vivre en société, solidarisent les individus.

    La démocratie

    Opter pour la démocratie, c'est pour notre centre social vouloir une société ouverte au débat et au partage du pouvoir.

    Notre centre social entend établir et au besoin conquérir avec et pour les habitants du territoire des espaces de discussions et de participation à des prises de décisions concernant leur vie quotidienne et celle de la collectivité.

    Opter pour la démocratie, c'est aussi s'engager concrètement dans des actions collectives, même modestes dont les finalités, les modalités et les résultats peuvent être débattus. La démocratie participative, en proposant, en agissant, en contestant est nécessaire à la vie politique locale. La force de la démocratie locale c'est l'engagement civique des citoyens.

  • Avant tout, un centre social

    Qu'est-ce qu'un centre social ?

    Un centre social se définit comme un « foyer d'initiatives porté par des habitants associés, appuyé par des professionnels capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social local pour l'ensemble de la population d'un territoire ».

     

    Se plaçant dans le mouvement de l'éducation populaire, les centres sociaux et socio-culturels réfèrent leur action et leur expression publique à trois valeurs fondatrices : la dignité humaine, la solidarité et la démocratie.

     

    Il peut être géré par une association ou une institution et perçoit un agrément de la CAF selon les pré-requis suivant :

    • un équipement de quartier à vocation sociale globale, ouvert à l’ensemble de la population habitant à proximité, offrant accueil, animation, activités et services à finalité sociale ;

    • un équipement à vocation familiale et pluri générationnelle. Lieu de rencontre et d’échange entre les générations, il favorise le développement des liens familiaux et sociaux ;

    • un lieu d’animation de la vie sociale, il prend en compte l’expression des demandes et des initiatives des usagers et des habitants et favorise le développement de la vie associative;

    • un lieu d’interventions sociales concertées et novatrices. Compte tenu de son action généraliste et innovante, concertée et négociée, il contribue au développement du partenariat.

     

    En fonction des besoins spécifiques des habitants, et avec la préoccupation à la fois de créer du lien avec les personnes, le centre social propose des services et des activités, organise des animations festives ou culturelles... Pour aider les habitants à réaliser leurs projets, le centre social met également à leur disposition des moyens logistiques et professionnels.

     

    Les activités et les services proposés s'inscrivent dans un projet social visant, sous différentes formes, le développement des liens sociaux.

     

    Cet équipement de proximité s'articule généralement autour de plusieurs secteurs d'activités tels que les secteurs Enfance/Jeunesse, Famille, Personnes âgées... mais aussi autour de bénévoles.

    All Posts
    ×